• Nous quittons les ruines du Château,

    Nous prenons une petite route ,marchons quelques mètres 

    et là nous apercevrons la vallée de l'Issoire,

     

     

     

     

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Et voilà l'Issoire  à flanc de falaise,

    pas facile de la prendre ,devant ce  ne sont que broussailles.

    Nous quittons les ruines du Château,

    "Du haut des tours, l'œil plonge sur la large et riante vallée de la Vienne et la gorge profonde où l'Issoire venue des montagnes de Blond, de tord en brusques méandres au pied des roches formidables comme rougies par un incendie.
    "Cette gorge si terrible, vue des hauteurs, est malheureusement presque inaccessible aux visiteurs. Aucun sentier ne horde la rivière; le flot baigne la base des roches abruptes où l'on ne peut trouver à poser le pied. Quand on aura rendu l'accès plus facile, les touristes se presseront dans ces défilés."
    Ardouin-Dumazet
     

    "Au point précis où se trouve Saint-Germain, la falaise de droite se bombe et culmine. Lorsqu'on a gravi au sommet de la bosse qu'elle forme là, on domine toute la région jusqu'à ces distances où l'horizon reste toujours bleu. Eh bien1 C'est justement à travers ce massif de porphyre et de granit qu'un des affluents de la Vienne, l'Issoire, descendue des montagnes de Blond, qui dressent à l'est leur silhouette fine, a creusé son lit. Qu'une si petite rivière ait fouillé le roc à une telle profondeur; et en dessinant d'aussi bizarres méandres, on ne peut l'imaginer sans l'avoir vu. Les parois des gorges, ainsi découpées, sont vêtues d'une végétation exubérante de chênes et de châtaigniers. De la lèvre du gouffre, on distingue, tout au fond, l'ouvrière de ce formidable travail, modeste, menue, frêle à n'y pas croire, tout argent et perles, courir comme une petite folle, s'arrêter court, mousser à la façon du vin de Champagne, puis s'étirer comme quelqu'un qui a mal dormi." Jacques Crévelier, Le Secret de l'Oncle Baptiste, Hachette, Paris, 19837.

    infos prises ici

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous quittons les ruines du Château,

     

    Nous quittons les ruines du Château,

    Nous retrouvons la rivière"la vienne"

     

    Nous quittons les ruines du Château,

    silènes encore fleuries

    Merci de votre visite.

     

    « Toujours les ruines du château ,Cléder,Finistère »
    Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Février 2016 à 05:16

    Superbes couleurs automnales et ... merci pour les explications.

    Bon mercredi, toujours ... dans le vent !
    Bisoux, rima

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    2
    Mercredi 10 Février 2016 à 08:31

    L'automne dans toute sa splendeur 

    3
    Mercredi 10 Février 2016 à 09:16
    Roguidine

    Bonjour Faustine,

    il me semble que c'est à cet endroit que je l'ai vu aussi l'Issoire !!

    je croyais que c'était la Vienne, hé bien non,

    Jolies couleurs d'automne

    Bonne journée, bises

    4
    Mercredi 10 Février 2016 à 10:11

    oui , mais les couleurs d'automne comme ça j'aime ! orangée...  une belle nature et balade , et les fleurs de Silenes  (marrant j'avais une bloggeuse qui après pris ce nom là )  bisous belle journée A+

    5
    Mercredi 10 Février 2016 à 10:34

    Bonjour Faustine

    De bien beaux endroit pour faire une jolie randonnée. j'aime bien les photos avec le point de vue sur le lac et la rivière. C'est vrai que tu as du avoir du mal à prendre tes photos !

    Une balade bucolique sur ces superbe chemin doit être très plaisante !

    Je te souhaite une douce journée, merci de ton passage sur mon blog

    Bisous

    @lain

    6
    Mercredi 10 Février 2016 à 11:40

    beau chez Bernard.....on arrive

    7
    Mercredi 10 Février 2016 à 11:56

    De très belles photos de ces lieux, châteaux, et alentours..les couleurs de l'automne dont belles, et tu nous montre une bien jolie région...merci du partage, grosses bises et bonne semaine

    8
    Mercredi 10 Février 2016 à 13:24
    je ne change pas de discours: tes photos sont sublimes…Celle aux feuilles d'or m'a enchantée…de gros bisous! mémé
    9
    Mercredi 10 Février 2016 à 13:50
    lavandine
    Belles couleurs automnales. Bisous
    10
    Mercredi 10 Février 2016 à 19:03

    un immense platane ! dommage que ce soit si "fouillis" comme tu dis, mais donc c'est impénétrable

    et la rivière est bien protégée, belles couleurs d'automne,

    bonne soirée, 

    encore tempête chez toi ?

    ici froid, parfois quelques gouttes, l'hiver est bien là quand même,

    bisous, MIAOU! !!!!

    11
    Jeudi 11 Février 2016 à 06:43
    Bon jeudi, en profitant du calme revenu, pour ... combien de temps ? Bisoux, rima Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ
    12
    Jeudi 11 Février 2016 à 07:32
    francinea


    Bonjour, de très jolies couleurs automnales, je te souhaite une bonne journée bisous

    13
    Jeudi 11 Février 2016 à 08:13

    de superbes photos avec de très intéressantes infos

    a bientôt

    lyly

    14
    Jeudi 11 Février 2016 à 14:55

    Bonjour Marie-Claude

    Merci pour la balade, qui complète bien la découverte qu'on avait fait ensemble de ce village

    de belles couleurs d'automne !

    Bises, bon après-midi

    15
    Jeudi 11 Février 2016 à 18:50
    Bravo pour cet article bien documenté, et avec des photos d'automne, au temps où il y avait encore des feuilles, ça fait un bien fou ! ... Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :