• Tag poème

    Résultats pour la recherche du tag poème :
  • Loin des grands rochers noirs que baise la marée, La mer calme, la mer au murmure endormeur, Au large, tout là-bas, lente s’est retirée, Et son sanglot d’amour dans l’air du soir se meurt.   La mer fauve, la mer vierge, la mer sauvage, Au profond de son lit de nacre inviolé...

    Lire la suite...

  • ...flamboyants décombres ; Un dernier jet exhale au vent Des tourbillons de pourpre et d’ombres ;   Et, se dilantant par bonds lourds, Muette, sinistre, profonde, La nuit traîne son noirs velours Sur la solitude du monde. Extraits  d'un poème de Charles Leconte de Lisle   Merci de votre...

    Lire la suite...

  • Qui fleurent la rose et le thym. Oh ! oui, nous cueillerons encore, Aussi frais qu’à l’autre matin, Ces beaux bouquets couleur d’aurore           Les pivoines Elle avait une robe où fleurissait, candide La pivoine en bouquets, et je riais alors De la voir si jolie. Ma main...

    Lire la suite...

  • Voilà ma  glycine à moi,les branches des acacias ploient sous les grappes blanches , mais la pluie  a vite fait de les abimer.       A L' OMBRE DES ACACIAS   Le petit vent du soir fait tomber doucement Les pétales des fleurs imprégnés de parfum. Sur les âmes descend un rêve de...

    Lire la suite...

  • Le couchant s'illumine ainsi qu'une fournaise   Sous les derniers rayons d'un chaud soleil d'été ;   Les nuages, au ciel, ont des rougeurs de braise   Sur les bords arrondis de leur groupe ouaté.       Mon oeil surpris contemple une immense cimaise   Faite d'un voile pourpre et d'un voile...

    Lire la suite...

  •   retour vers Lussac,Charente,     le vieux puits abandonné il est là en bordure de pré l'herbe a poussé ,plus de chaine ,ni de seau la manivelle est rouillée , pourtant autrefois ,des rires fusaient  assis sur la margelle, les jeunes gens,les demoiselles, Riaient ,en écoutant chanter...

    Lire la suite...

  •   Et la côte d'Albâtre .     Rythme des vagues J’étais assis devant la mer sur le galet. Sous un ciel clair, les flots d’un azur violet, Après s’être gonflés en accourant du large, Comme un homme accablé d’un fardeau s’en décharge, Se brisaient devant moi,...

    Lire la suite...

  • En Charente près d'esse     ici clic La rivière coule tranquille puis chante sur les éboulis de roches se pare de reflets des arbres qui se mirent  dans son onde ,parfois se fond  en eux serpente ,se fraye un passage ,entre les roches, passe sous une passerelle en bois   Une branche...

    Lire la suite...

  • A Esse ,en Charente,   ce joli poème  écrit par Jean-Marie Courivaud pris ici L'Issoire   Née dans la Haute-Vienne, Où elle éclot, entre deux rochers, L'Issoire, rivière aimée, Perd son âme à Saint-Germain. Depuis les pieds des Monts de Blond Elle serpente en...

    Lire la suite...

  • Dans le parc … Dans le parc aux lointains voilés de brume, sous Les grands arbres d’où tombe avec un bruit très doux L’adieu des feuilles d’or parmi la solitude, Sous le ciel pâlissant comme de lassitude, Nous irons, si tu veux, jusqu’au soi r, à pas lents,   Nous...

    Lire la suite...